L’ESS : Essentiellement humain

Une note de lecture de votre serviteur sur le site du Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation.

Alors que du 22 au 28 mars se déroule la semaine de l’économie sociale et solidaire (ESS) à l’École, voici l’occasion d’interroger une alternative possible à un capitalisme broyeur d’humanité et destructeur de la planète. Telle est la proposition de Roland Berthilier* qui, s’appuyant sur l’histoire de l’ESS et sur son expérience dans ce champ, rappelle, au-delà des clichés, ce que représente l’économie sociale et les perspectives qu’elle permet de tracer pour demain.

«Dans les programmes scolaires, l’ESS [économie sociale et solidaire] n’existe pas. D’où une méconnaissance que l’on retrouve chez les adultes», explique tout d’abord Roland Berthilier. Cette méconnaissance est la raison première de ce livre. L’économie sociale et solidaire, Roland Berthilier la connaît bien. Instituteur, professeur de mathématiques, puis personnel de direction de l’Éducation…

Voir l’article original 810 mots de plus